Le bilan du mercato hivernal

Minés par la crise sanitaire et l'incertitude liée aux droits audiovisuels, les clubs de Ligue 1 ont moins acheté.

Version web disponible ici.

Disclaimer : les données de transfermarkt sont légendaires pour leurs approximations ou erreurs, notamment dans les estimations des valeurs de joueurs. Il est donc tout à fait possible qu'il y ait des manques dans le listing ci-dessous.

Disclaimer bis : les dates retenues sont :

  • 2019 et 2020 : du 1er janvier au 31 janvier

  • 2021 : du 2 janvier au 1er février

Dédié à l'ajustement des effectifs, le mercato hivernal n'est jamais le plus agité. Si le millésime 2021 n'échappe pas à la règle, il possède cette fois un intérêt particulier à l'heure où la Ligue 1 se retrouve acculée financièrement. Nous avons comparé les chiffres du mercato hivernal avec ceux des deux années précédentes.

Du côté des arrivées, la stratégie a consisté en l'obtention de prêts, avec ou sans OA obligatoire. Une manière pour les clubs de reporter les sorties d'argent. C'est ainsi que Marseille a fait venir Milik, profitant de la discorde entre le joueur et son club d'origine, Naples (qui a néanmoins finalisé une prolongation du joueur).

Hormis l'arrivée de Krépin Diatta vers Monaco, il n'y a eu aucun transfert sec vers la Ligue 1 cet hiver

Mouvements de l'extérieur vers la Ligue 1.

Le transfert de Franco Tongya n'est pas noté dans le listing quotidien de transfermarkt et n'est donc pas comptabilisé ici.

De nombreux clubs de Ligue 1 se sont récemment structurés pour le trading de joueurs, comptant faire du championnat un hub de transit vers la prospère Premier League. Le Brexit mais surtout la crise sanitaire auront eu raison (au moins provisoirement) de ces ambitions. La Ligue 1 a peu exporté ses joueurs cet hiver, les prix étant bas. Et encore, nous comptabilisons généreusement le transfert à somme nulle de Marley Aka vers la Juventus, deuxième plus gros départ de Ligue 1.

Comme souvent à cette période, certains clubs ont essayé de réduire leur masse salariale, notamment l'OM qui s'est débarrassé de Sanson, Mitroglou, Radonjic, et Strootman.

Morgan Sanson est le plus gros transfert vers un championnat étranger

Mouvements vers l'extérieur

C'est finalement le marché intérieur qui a le plus souffert, grippé par l'incertitude financière.

Il n'y a eu pratiquement aucun mouvement entre clubs de Ligue 1 cet hiver

Mouvements entre clubs de Ligue 1