Relation entre les cotes et la différence de but

Analysons la relation entre les cotes et la différence de but d'un match.

Pourquoi ?

Si on simplifie le métier des bookmakers, il consiste à établir des cotes de manière à payer les gagnants avec l'argent des perdants - sans compter la marge qu'ils s'octroient et le pourcentage de l'ARJEL en France (désormais appelée ANJ). Les cotes indiquent les tendances pour les parieurs quant à l'issue d'une rencontre. S'en servir de base à une analyse permet de mieux déterminer quelles équipes sur ou sous-performent.

Une fois les cotes normalisées, elles indiquent un pourcentage de victoire, de nul ou de défaite pour les deux équipes protagonistes.

Nous allons appliquer une régression linéaire entre ces données en entrée et la différence de but dom - ext en sortie.

La différence de but est un indicateur très basique - un unique chiffre - mais qui recelle en lui beaucoup d'informations.
Ces deux caractéristiques en font le candidat idéal pour servir de base à une étude ultérieure de la performance des équipes ou des joueurs. Par exemple, si nous voulons calculer l'apport d'un joueur en segmentant les résultats de son équipe suivant sa présence sur le terrain, un tel indicateur permet de pondérer les résultats suivant la difficulté attendue de la rencontre.

Analyse de notre modèle

Corrélation entre les cotes en entrées et la différence de but réelle

Plus le pourcentage de victoire est élevée pour l'équipe à domicile, plus la différence de but réelle est importante. Inversement pour le pourcentage de défaite. La cote du match nul est plus complexe à analyser car nous considérons la différence dans un sens donné (dom - ext) et non pas la différence absolue.

On obtient une erreur moyenne supérieure à 1.5 buts. C'est conséquent mais n'oublions pas que le football est un sport chaotique. Et dans le cas présent, le but n'est pas d'avoir un modèle prédictidf mais une différence de but attendue comme référence à comparer à la différence de but réelle.

Corrélation entre la différence de but réelle et attendue pour la saison 2018-2019 de Ligue 1

L'amplitude de la différence de but réelle est beaucoup plus importante.

Regardons plutôt la moyenne sur une saison entière et pour toutes les équipes des 5 grands championnats.

Corrélation entre la différence moyenne de but réelle et attendue à domicile pour la saison 2018-2019

On trouve une corrélation beaucoup plus marquée. En rouge les équipes qui n'ont pas réussi à avoir une différence de but positive à domicile, dont Monaco.

Nous utiliserons ce modèle dans un article à venir sur l'importance d'un joueur au sein de son équipe.